Sélectionner une page

Je suis
Melanie Müller Quine

Comportementliste canine de tout coeur

…et de mener une vie totalement excitante et folle. Je suis née en Suisse (Bâle) et j’ai fait tous mes formations en Suisse.

VIS TES RÊVES

Je prends mes rêves au sérieux et je les suis toujours, parfois plus vite, parfois plus lentement. Je n’ai jamais été très intéressé par ce que les autres pensent de moi et j’ai simplement suivi mon destin. J’ai toujours pris au sérieux les signes qui se sont manifestés à moi et je les ai rencontrés ouvertement. J’ai traversé de nombreux changements et obstacles, mais à chaque épreuve, je suis devenu plus fort, plus heureuse et plus libre.

En tant que personne hypersensible, mon corps me montre toujours quand quelque chose ne va plus et j’ai toujours écouté ces signes. Intuitivement, je savais que je devais changer quelque chose dans ma vie pour que l’équilibre puisse être rétabli. Les gens m’ont souvent averti de ne pas suivre cette voie ou de prendre les choses un peu plus lentement. Mais je ne me suis jamais laissé détourner de mon chemin et j’ai toujours eu confiance que cela devait bien se passer. Quand mon corps montre de fortes émotions de joie et de bonheur, je sais que c’est la bonne chose à faire. Et c’est précisément pour cette raison que je suis autorisé à vivre la vie qui correspond à mon âme aujourd’hui – quand les rêves deviennent réalité !

Tout le monde peut vivre son rêve et mon objectif est de montrer au plus grand nombre de personnes possible comment elles peuvent réaliser le rêve de leur vie.

Suis ta propre route

Toute ma vie, j’ai eu des animaux autour de moi et même enfant, je savais que je voulais faire un métier avec les animaux. À l’âge de 19 ans, j’ai été autorisé à acheter mon premier chien, un Flatcoated Retriever mâle appelé Syro.

À l’époque, j’étais encore en stage dans une banque, et il était déjà clair pour moi que la banque n’était pas ma profession. J’ai terminé le stage plus tôt et j’ai cherché un emploi commercial où je pourrais emmener mon chien avec moi. J’ai vite compris que le bureau ne serait pas mon univers et je voulais avoir un travail avec mon chien.

Le destin a voulu que je tombe sur une annonce de l’armée suisse, qui cherchait des maîtres-chiens pour l’école de recrues. Tout a commencé par une blague chez ma mère, et comme chaque blague a quelque chose de sérieux, je me suis inscrit comme maître-chien militaire à l’école de recrues.

Après avoir réussi l’examen d’entrée, Syro et moi avons été autorisés à commencer la formation de base de 15 semaines en tant qu’équipe de chiens de catastrophe. C’était une décision qui venait du cœur et je ne savais pas ce qui allait suivre. J’avais simplement confiance en la vie, je ne m’inquiétais pas et j’étais ouvert à tout.

Cela a payé, même pendant la formation de base, on m’a demandé si j’étais intéressé par la formation de Syro comme chien renifleur de stupéfiants. Sans hésiter, j’ai accepté et j’ai rejoint l’armée professionnelle en tant que maître-chien.

Après 13 ans dans l’armée professionnelle, je voulais être mon propre patron et créer ma propre entreprise de garde de chiens dans la région de Bâle en Suisse.

Peu de temps après, j’étais complet et comme le destin l’a voulu, on ne m’a pas envoyé les chiens les plus faciles. Mes deux propres chiens n’étaient pas non plus les plus faciles et j’ai donc rapidement pu apprendre les lois de la nature grâce à la garde d’une meute.

Après la formation obligatoire de responsable de refuge et la formation ultérieure d’instructeur SKN (educateur chien), je cherchais une formation où je pourrais apprendre le langage des chiens et ce qu’il faut pour être chef de meute.

J’ai donc cherché sur Internet des réponses à mes questions concernant la gestion de la meute et les chiens ayant des problèmes de comportement. Très vite, j’ai rencontré Maike Maja Nowak, j’ai lu ses livres et j’ai regardé ses documentations. Je dirais qu’elle et mes propres chiens m’ont appris tout ce dont j’avais besoin pour garder mes chiens en équilibre. Comme j’avais trois chiens à l’époque et que j’étais gardien de chiens, je vivais 24 heures sur 24 dans une meute qui comptait parfois jusqu’à 12 chiens et j’étais autorisé à apprendre d’eux tous les jours.

J’ai également appris que j’avais moi-même trois chiens de chef et que c’était la raison pour laquelle j’avais des difficultés à marcher dans les lieux publics.

 

La vie en meute de chiens

Entre-temps, je travaille avec des chiens de façon professionnelle depuis plus que 20 ans. Et ces dernières années, j’ai pu apprendre ce qu’il faut faire pour mener un chien ayant des problèmes de comportement chien de chef.

Pour pouvoir vraiment vivre mon rêve de liberté et d’espace pour les animaux et moi, j’ai émigré en France il y a 4 ans. Ici, j’ai trouvé les deux et je suis reconnaissant d’avoir écouté mon cœur et d’avoir pris le courage de quitter la Suisse. J’avais pleinement confiance dans le destin et j’ai senti dès la première visite que ma place était ici. Tout d’abord, mon vieux moulin en pierre convient à la culture inca et comme mon nom de famille est Müller, je dois presque vivre dans un moulin, merci pour cela !

 

La moitié de ma famille vient du Pérou, donc je me sens très attirée par les alpagas et la culture inca. Au départ, je voulais que les alpagas servent davantage de tondeuse à gazon et de compensation pour ma propriété.

Mais très vite, il s’est avéré qu’ils sont de très bons thérapeutes pour soit calmer les chiens et les humains hyperactifs, soit travailler sur son apparence/confiance en soi.

 

Ma vie d’indien

et le sentiment de liberté

Unsere Pferdeherde auf dem Paddocktrail

Ce rêve d’une petite fille, qui s’est réalisé grâce à ma situation de vie, est de garder un petit troupeau de chevaux. Mon Appaloosa Wacho et les poneys Croco, Edi et Elvis et les 2 chevaux de pension m’aident quotidiennement à renforcer et à développer ma conscience et mon intuition. Ils me donnent le sentiment d’être libre et d’avoir une vie indienne.

Comme plusieurs personnes m’ont dit que j’avais des mains spéciales et que le destin m’a guidé dans cette voie, j’ai commencé à aborder le sujet de l’imposition des mains. J’ai déjà aidé certains animaux à guérir plus rapidement des accidents ou à soulager la douleur et les maladies. Pour approfondir encore le sujet, je suis actuellement en train de suivre une formation de Reiki.

En raison de mes racines au Pérou et de mon intérêt pour la culture inca, je commencerai une formation chamanique – spirituelle des Incas en 2020 à l’adresse www.inka-world.com

 

Ce qui m’a façonné

J’ai suivi quelques cours de formation et j’ai lu beaucoup, beaucoup. J’ai eu des séances de coaching et j’ai participé à certains ateliers. Je voudrais simplement énumérer ici les événements qui m’ont le plus marqué:

  • Le Livre « Tenderly Strung » de Georg Parlow
  • Le livre de Krishnananda « Ça vaut la peine de se faire du souci »
  • Coaching à l’adresse www.corneliaheinzle.com
  • Film « My Magical Journey » de Karen Sailer
  • WildHeart Academy par Karen Sailer www.karensailer.com
  • Livre « Le dressage des chevaux indiens » par GaWaNi Pony Boy
  • Livre « La femme-loup » de Clarissa Pinkola Estés
  • Livre « Fühlende Wesen » de Birgit Rusche-Hecker
  • Livre « Le chaman de la ville » de Serge Kahili King
  • Éducation chamanique – connaissance spirituelle des Incas

 

Jérémy Raze

Peu après mon émigration en France, j’ai appris qu’un être spirituel vit dans mon moulin et que si j’ai besoin d’aide, je peux toujours lui demander. Comme j’habite ici assez loin et que j’ai aussi quelques animaux, je ne peux pas voyager comme ça à tout moment. J’ai donc demandé à mon esprit de m’envoyer tout ce dont j’ai besoin. Depuis lors, on me sert tout ce qui est important pour moi, merci beaucoup pour cela !

Parmi les nombreux autres cadeaux, Jérémy m’a également contacté via www.workaway.info. Nous nous sommes très bien entendus dès le début et nous avons de nombreux intérêts communs. Jérémy est français et a une formation de chef cuisinier. C’est donc parfait pour pouvoir réaliser des projets communs tels que les retraites ou la semaine d’expérience de la nature. Il aime les animaux et la nature autant que moi et il est très reconnaissant d’être venu de Paris. Il apprécie la vie au milieu de la nature et autour des animaux et souhaite également que les gens retrouvent un contact respectueux avec la nature. Dans le but que nous puissions tous vivre en harmonie les uns avec les autres et que la terre mère puisse être sauvée après tout. Il s’intéresse beaucoup à la permaculture, aux abeilles et à la truite. Dans un avenir proche, il suivra une formation dans ces domaines. Cela nous rapprochera un peu plus de notre objectif de pouvoir vivre en total autarcie.

Veux-tu comprendre ton chien?

Je te montre comment tu peux vivre en harmonie avec ton chien